Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2009 6 28 /03 /mars /2009 10:14
Tour à tour rivière indolente, lac, torrent, bassin et cascade, le Doubs illustre bien son étymologie latine dubius ramenant au doute. C’est le charme que lui reconnaît tout curieux avide de nature, de culture et de patrimoine. Une rivière où les anecdotes franco-suisse abondent.

 
«Cela n’a jamais été démontré mais il y a fort à parier que le Doubs provienne des pertes du Lac de Joux» entonne Arsène Letoublon, figure écolo et spéléo du val de Mouthe. C’est à son initiative d’ailleurs que la première exploration de la source fut faite par un groupe de plongeurs de Zurich qui récidiva avec la Source Bleue sur les hauteurs du Lac Saint Point.
Entre la source et le lac, le petit ruisseau grandira dans un décor de carte postale typique des vallées jurassiennes sur fond de clochers à l’impériale. Après le calme, la tempête des gorges de Fourperet qu’un tout nouveau sentier de randonnée rend désormais accessible au regard. Prenant la direction du Lac de Remoray, c’est à la Maison de la Réserve naturelle, temple de l’écologie des zones de moyenne montagne, que l’on vous expliquera les facéties de la rivière qui d’un lac en fit deux, dont seul celui de Saint Point est alimenté par le Doubs.



C’est sur son pourtour que se déroulera le 11 juin prochain la Voie Verte. Le temps d’une journée, vélos, rollers, skis à roulettes et marcheurs seront les rois de la route à moins que le bateau solaire en provenance d’Ouchy ne soit la véritable vedette du jour. Il permettra une traversée inhabituelle entre Saint Point et Malbuisson. Question vedettes, Malbuisson s’illustre en matière de gastronomie où nombre de bonnes tables (Chez Tannières, Au Bon Accueil, Hôtel du Lac) revisitent avec bonheur la truite et le brochet.

 

Un fil rouge franco-suisse

Dépassons le village de pêcheurs chamarré de Port Titi en direction de Pontarlier. Au fond de la cluse où ne manque que l’homme de Cro Magnon, pointe le «véritable nid de hiboux égayé par quelques invalides» décrit par Mirabeau lorsqu’il fut emprisonné au Château de Joux en 1775. Située sur la rive droite, cette forteresse royale de dix siècles fut en 1815 l’enjeu d’âpres négociations territoriales. Les Neuchâtelois caressaient l’ambition que leur frontière «suive le Doubs jusqu’au fort de Joux, en sorte que la ville de Pontarlier, située sur la rive gauche appartienne à la France et le fort de Joux situé sur la droite à la Confédération Helvétique et ce jusqu’à la source». Il fallut l’intervention de Talleyrand et du Duc de Richelieu pour voir la tractation échouer.
Arrivé à Pontarlier, impossible d’échapper à la légende redevenue réalité de l’absinthe auquel le musée fait la part belle en l’attente d’une route thématique via le Val de Travers. C’est même par la fée verte que l’on identifia la résurgence de la Loue. En 1901, des milliers de litres échappés des cuves de la maison Pernod en flamme coulèrent dans le Doubs et derechef dans la Loue, trente kilomètres en aval.

Poursuivant le cours tranquille et paresseux en direction de Morteau, une halte s’impose à l’abbaye de Montbenoît dans la fière République du Saugeais, héritière des Savoyards et des Suisses qui, au XIe siècle, défrichèrent la contrée. Une nef du XIIe, un cloître orné de feuilles, rameaux et poissons, un choeur du XVIe avec peintures et stalles sculptées d’époque en font le plus bel édifice religieux médiéval du département.

Partager cet article

Repost 0
Published by JEPELE - dans Nature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : j'aime la Franche Comté
  • : La Franche Conté ! vous connaissez ? voici un choix d'articles et de liens pour vous la faire découvrir ou mieux connaitre
  • Contact

Information

Des images et des commentaires proviennent du NET au fil de mes recherches.
Ils sont en principe libres de droits.
Si toutefois ce n'était pas le cas je les supprimerais immédiatement.

merci de m'en informer

compteur

Compteur de présence

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog