Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 18:46

 

Le moulin n'est "que" la partie visible d'un système de circulation de l'eau dans la commune à la fin du XIX ème siècle. D'autres constructions visibles étaient les fontaines, aujourd'hui disparues. Il est donc impossible d'écrire un article uniquement sur le moulin, dans la mesure où celui-ci ne peut-être dissocié de l'ensemble des installations construite à partir de 1875 pour amener l'eau dans la commune.

Les propos qui suivent ont pour but de comprendre pourquoi et de quelle façon s'est mis en place le système d'adduction, de conduite et de distribution de l'eau.
Toutes les informations fournies proviennent de recherches aux archives départementales.

-
"La salubrité publique, la sécurité et la fortune des habitants tant de fois compromises par de ruineux incendies appellent depuis de longues années l'arrivage et la distribution des eaux. La richesse de la commune en permet la réalisation immédiate"


-
" Il n'y a pas à COURVIERES de fontaines jaillissante. L'eau est fournie aux habitants et à leur nombreux bétail par quelques points qui s'alimentent près du sol, reçoivent les détritus et les engrais des terres cultivées et ne livrent à la consommation qu'un liquide impur, fortement coloré, répugnant à l'odorat et au goût,"

 Ces deux phrases sont extraites de documents datés de mars 1877, qui présentaient les devis et le projet.
Un premier projet de construction d'un réservoir d'eau avait vu le jour en février 1844. (C'est le réservoir avec abreuvoir de "la place".).Mais il fallut attendre l'augmentation des besoins en eau dans la deuxième moitié du XIX ème siècle pour voir un projet d'ensemble aboutir. Ces besoins sont :
- la consommation (des habitants et du bétail)
- l'eau pour éteindre les incendies (courants et dévastateurs à l'époque.)

D'où la décision prise par la commune d'équiper COURVIERES des installations nécessaires. C'est le 18 Mars 1877 qu'est établi le devis pour "la construction d'adduction, d'élévation et de distribution de l'eau à COURVIERES". Le moulin s'inscrit dans l'ensemble de ce projet, il n'en est qu'un élément et non le point central. Le contenu des archives est d'ailleurs révélateur : il existe beaucoup plus de documents sur les canalisations et les réservoirs que sur le moulin.

 

L'eau provenait de la source de la Gaudine. Elle fut captée à partir de 1878, puis acheminée par une canalisation (de tuyaux d'abord en bois) jusqu'a un réservoir de 300 m3 (celui qui jouxte la tour du moulin), situé dans le "bas-pays". L'eau était ensuite refoulée dans un réservoir de 1200 m3, situé dans le "haut-pays" grâce à l'éolienne qui actionnait la grosse pompe. De ce réservoir principal du "haut-pays", l'eau était distribués dans plusieurs fontaines dans le village. (cf. le plan )


L'ensemble des travaux s'est étendu de 1875 à 1880, la durée des travaux s'expliquant par les nombreux ouvrages à réaliser : canalisation pour acheminer l'eau jusqu'au village et dans le village, construction des réservoirs (en pierre de taille) et des fontaines. Pour avoir une idée, le premier devis était de 86 000 francs plus 5 000 francs pour la pompe (en 1877).
Des devis supplétifs suivirent, au fur et à mesure de l'avancée des travaux :
- en février 1880, pour augmenter la capacité du réservoir principal, pour "parer aux interruptions de mouvement de la pompe" et "en cas de sécheresse".
Ainsi, en cas de problème, le réservoir du "haut pays" pourrait assurer la consommation en eau pendant une semaine.
- en octobre 1880, pour divers travaux, pour la construction d'une cinquième fontaine (celle de "la place"), pour augmenter la longueur et la largeur du puisard à la source.

 -en septembre 1883, pour déplacer le puisard et une partie de la canalisation à cause d'écoulements infectes.

 


Une première grosse tranche de travaux date de 1875-1880/83.une deuxième tranche débute en 1921. D'autres sources sont captées (source le la Loye depuis 1906, source de la Fulgence, source basse et haute, source de Beaumont.)
Un réservoir alimentaire de 2 000 m3 (celui de l'Aubette) et surtout 60 branchements particuliers de la conduite de distribution aux maisons, sont effectués. C'est donc en 1921 que l'eau courante arrive directement chez l'habitant. (cf. plan)

 

A la question : à quoi servait le moulin ? Vous pouvez désormais répondre qu'il était le moyen de monter l'eau de la source de la Gaudine dans le haut du village jusqu'au réservoir qui alimentait les fontaines du village.
A la question : est-il vrai qu'il est tombé en panne et n'a jamais fonctionné?

et bien disons que cela relève d'un "mythe". En effet, malgré des défaillances de la pompe qui sont signalées, il a fonctionné et rempli le rôle qui lui était assigné.

Les archives dépouillées jusqu'à présent ne permettent pas encore de dire précisément quand il a cessé de fonctionner.

bulletin municipal 1995
Stéphanie COURTEBRAS

JUIN 2009

Partager cet article

Repost 0
Published by Doubiste - dans Villes et Villages
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : j'aime la Franche Comté
  • : La Franche Conté ! vous connaissez ? voici un choix d'articles et de liens pour vous la faire découvrir ou mieux connaitre
  • Contact

Information

Des images et des commentaires proviennent du NET au fil de mes recherches.
Ils sont en principe libres de droits.
Si toutefois ce n'était pas le cas je les supprimerais immédiatement.

merci de m'en informer

compteur

Compteur de présence

Il y a actuellement    personnes connectées à Over-Blog dont    sur ce blog